Evenements

[FRA] Todas las actividades (viajes, capítulos, conferencias, etc.) realizadas por las diferentes Cofradías a lo largo del tiempo.

COVID- 19 - II- Année 2020 - Quel millésime!

COVID- 19 - II- Année 2020 - Quel millésime!

Bien que nous ayons entamé cette 2020 avec beaucoup d'enthousiasme, avec beaucoup de désirs, à ce stade de l’année, il s'avère qu’elle sera peut-être l'année de notre vie sous de nombreux aspects. Elle sera marquée dans notre mémoire, comme le font les excellents millésimes de nos vins, mais, malheureusement dans ce cas, dans le sens complètement opposé.

La vie des Confréries n'a pas échappé à l'irruption virulente de la pandémie appelée « Covid-19 ». Elle nous a tous pris de court et nous a fait changer. Dans ce domaine, je voudrais partager avec vous quelques réflexions, mûries en ces temps de silence et de recueillement que le maudit virus nous a « offert ».

Nous avons vécu des décennies d'activités rapides, voyageant de chapitre en chapitre pour partager avec les Confréries amicales la connaissance de nos produits, leur diffusion et, au passage, l'amitié de nombreux confrères. Mais maintenant, tout cela ne sera pas possible pendant un certain temps. Les célébrations doivent être conformes aux directives que nous fournissent les différentes administrations. On pourrait dire, en utilisant un terme agricole, que le « Covid-19 » nous a apporté une année de jachère.

Comme le dit le Dictionnaire de l´Académie de la Langue Espagnole, la jachère (barbecho) est "le terrain qui n'est pas plantée pendant un certain temps pour se reposer". Je pense que nous devrions prendre 2020 dans ce sens constructif. L'année de jachère d'une terre n'est pas une année sans activité, c'est plutôt une année de non-production. C'est une année où la vie normale du terroir l'amène à se remettre pour de futures productions. Dans cette ligne, tout le temps que nous confère l'enfermement, la limitation de nos déplacements devrait nous servir à grandir à l'intérieur.

Il faut en profiter pour approfondir nos connaissances sur notre Confrérie (produit, producteurs, histoire, ...). Préparer des documents afin de recueillir les informations les plus importantes, les diffuser parmi nos confrères, les envoyer au Conseil d'Administration de la FECOGA afin de les diffuser sur le site web.      Internet, le courrier électronique et les réseaux sociaux permettent de partager facilement les informations produites, facilitant l'amélioration continue.

Lorsque les circonstances le permettent et en respectant toujours les directives émises par les différentes autorités, encouragez les rencontres entre confrères pour approfondir ce qui est indiqué dans le paragraphe précédent, en organisant également des dégustations du produit respectif.

Nous apprécions certains produits savoureux grâce au travail de producteurs, de commerçants, de cuisiniers qui se sacrifient, ... En ce moment, ils traversent tous des moments difficiles, des moments où ils sentent que leur activité peut être en danger. Chaque Confrérie doit leur faire ressentir sa proximité et sa solidarité. Pour cela, il suffit de les écouter et de voir comment les aider. Cette plus grande proximité avec les producteurs peut nous aider à mieux les connaître et à mieux comprendre leur réalité. De plus, beaucoup d'entre eux seront prêts à envoyer leurs produits chez des acheteurs potentiels. Essayons d'être des haut-parleurs parfaits et divulguons les coordonnées de ces producteurs, facilitant ainsi d'éventuelles ventes.

Sur le site Web de la FECOGA, nous avons publié une nouvelle (toujours mise à jour) dans la section ÉVÉNEMENTS, dans laquelle  vous trouverez les reports et annulations de chapitres dont nous avons connaissance à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes.

Chaque Confrérie connaît sa propre réalité mieux que quiconque, mais en cette année exceptionnelle, la célébration des chapitres d'une manière différente, plus locale, avec une capacité plus restreinte, avec une participation importante des Confréries locales et de la confrérie elle-même, ne doit pas être exclue. L'événement est maintenu, il est vécu plus intimement et avec des répercussions dans la presse. Des années viendront lorsque nous reviendrons aux formes de célébrations comme précédemment. À l'exception des cas de force majeure, tous les chapitres de la FECOGA auront un représentant de la Fédération, respectant à tout moment les directives en vigueur. Cette représentation prend pour le moment plus d'importance puisqu'elle représente toutes les Confréries fédérées d'Espagne, de France et du Portugal.

Courage chers amis confrères, la fin est proche. Mais je peux vous dire que vous me manquez terriblement. Vous savez déjà que le Conseil d'Administration de FECOGA est à votre entière disposition.

Prenez soin de vous, amicalement,

Juan Manuel Garmendia

Président de la FECOGA

 

 

Contributeurs
Gobierno Vasco MRW Hotel de Londres Vichy Catalán Hazi Autocares Díez